Conseille

6 astuces pour éviter le stress au travail

17 janvier 2016

Cette année, c’est annoncé, mon mot d’ordre, c’est la sérénité ! Commençons par éviter le stress au travail.

Découvrez mes 6 astuces pour éviter le stress au travail⎟Talented Girls, conseils business et ondes positives pour les femmes entrepreneures !

Être entrepreneure est une source de stress permanent car il faut toujours être à fond, partout. Pour assurer chaque mois ses ventes et rentrées d’argent; pour développer et animer chaque jour sa communauté; pour prévoir les imprévus, trouver des solutions, des réponses à ses questions, être à l’écoute de ses clients, atteindre ses objectifs, prendre dix décisions à la minute. Bref, le cerveau est toujours en alerte et à la fin de la journée, le cerveau, il est bien fatigué.

Je suis personnellement quelqu’un de stressé. Et c’est d’autant plus dangereux que mon stress ne se voit pas. J’ai une apparence calme et sereine, comme une force tranquille. Mais à l’intérieur, ça bouillonne.

Les maux de ventres dus au stress, je connais. Les courbatures et le cou tendu à cause d’une trop courte respiration, je connais. Le cuir chevelu qui démange, l’acné qui apparait avant chaque grand lancement, je connais aussi.

Lire : zéro résolution, un seul mot d’ordre

Cette année, j’ai décidé de rompre avec le stress négatif. Notre histoire d’amour s’arrête là. Désormais, je ne veux que du stress positif, celui qui motive, de la lenteur et de la sérénité !

Pour cela, j’ai mis en place une série d’actions qui ont déjà fait leurs preuves. Je vous les partage ici :

 

1/ J’ai viré Facebook

Facebook est une source de stress pour moi. C’est un océan d’informations souvent débilitantes dans lequel je me perds. Non seulement j’y suis accro mais j’y suis également improductive. Ce réseau social m’aspire comme un aimant, j’y erre sans trop savoir que faire, je collectionne les mêmes informations, je me perds dans les vidéos de chats, j’y passe un temps fou sans vraiment le vouloir.

Un jour, je me suis dit : stop. Facebook a fini par tuer ma créativité, à force de me vendre du rêve pour finalement me servir, chaque jour, les mêmes superficialités. Je l’ai supprimé de mes raccourcis favoris. Je l’ai retiré de mon téléphone. Cela ne m’empêche pas d’y aller, mais je n’en ai plus le réflexe. Désormais, j’y passe 10 minutes chaque jour et c’est tout.

J’ai souvent pensé à me désinscrire de Facebook, le problème étant que je m’en sers tous les jours pour mon business. Je remercie donc Facebook d’avoir créé des applis séparées pour les Pages, les Groupes et Messenger. Désormais, je peux travailler tranquillement, sans être déconcentrée, sur ce qui reste mon réseau social de prédilection !

Lire : travailler sur internet sans finir sur les réseaux sociaux

 

2/ J’ai supprimé les notifications

Le téléphone qui s’agite toutes les 5 minutes a également eu raison de moi. Un besoin d’être présente et de tout savoir dans l’instant a commencé à germer, m’empêchant d’être 100% à ce que je faisais. Vous le voyez ce réflexe qui consiste à vérifier toutes les 30 secondes que vous n’avez pas reçu un message ou une notification ? Un réflexe bien malheureux qui empêche toute paix d’esprit.

J’ai retiré la synchronisation de mes mails, et désactivé un par un chaque système de notification de mes applications. Je ne suis, désormais, plus dérangée durant mon travail, j’ai perdu mon stress de « manquer quelque-chose » et je suis bien plus heureuse quand je me pose enfin pour faire le tour de mes réseaux. Qui aurait cru qu’une telle paix d’esprit se cachait dans une simple notification ?

 

3/ Je me suis désinscrite des newsletters

J’ai dépassé les 1000 mails non lus dans ma boîte mail. Et ce nombre n’a cessé d’augmenter grâce à mes nombreuses newsetters préférées (certaines étant quotidiennes). Je me suis noyée dans les mails au point d’en développer une obsession : l’inbox zéro (comprenez « la boîte mail vide »). Quand je reçois un mail, j’ai besoin de le jeter le plus rapidement possible à la corbeille. Du coup, je le lis en diagonale (sauf quand il m’est adressé rassurez-vous, car oui, on peut filtrer sur Gmail les mails qui vous sont vraiment adressés et les mails groupés) et hop poubelle !

Voir ma boîte ne jamais désemplir a créé en moi un sentiment d’oppression incroyable. Je suis devenue boulimique des mails. J’ai donc décidé de me désabonner de toutes les newsletters auxquelles je suis inscrite. Désormais, j’ai toute l’année pour lire avec calme et plaisir ce millier de newsletters non lues et les savourer avant de les jeter.

J’ai aussi pris le réflexe de ne m’occuper de mes mails qu’une à deux fois par semaine (c’est pour ça que je ne réponds pas toujours rapidement). À moins d’extrême urgence ou de coaching ensoleillé, veuillez pardonner mon parti pris de me désintoxiquer de mon réflexe de la boîte mail. Grâce à ces décisions, je vais beaucoup mieux. Merci.

 

4/ J’ai rangé mon espace de travail

Depuis Oh my Blog!, j’ai accumulé dans ma chambre/bureau tout un tas de babioles et de cartons, au point de ne plus voir la couleur de mon parquet. C’était devenu oppressant au possible, l’encombrement de mon espace avait envahi jusque mon cerveau : les idées non plus n’arrivaient plus à passer.

J’ai donc profité de ces vacances et de la lecture d’un livre génialissime La Magie du rangement, pour faire le vide et me débarrasser de tous les objets qui ne me mettaient pas en joie. 15 sacs poubelle plus tard, mon bureau ressemble à une salle de bal. J’y ai enfin l’esprit libre et ma créativité revient. Plus de sentiment d’oppression, mes idées sont claires et mon stress envolé !

Lire : le compte C ou comment sortir de la procrastination

 

5/ J’ai appris à respirer

La plupart des gens respirent mal. C’est une des conséquences du stress. Une bonne respiration se fait en deux temps : l’air entre dans les poumons PUIS dans le ventre et repart en sens inverse. Pour une grande majorité d’entre nous, il s’arrête aux poumons. Faites le test : prenez une longue inspiration et faites entrer l’air jusque dans votre ventre, puis chassez le doucement en rentrant le ventre. Vous voyez, vous vous sentez déjà mieux.

Une respiration trop courte a de grandes incidences sur la santé mentale et physique : votre corps n’est pas correctement oxygéné et votre cerveau non plus. Vos muscles sont de ce fait plus tendus, vous avez peut-être des maux de tête. Bref, vous n’êtes pas au top. Chez moi, cela procure des douleurs dans le cou et les épaules.

Grâce au yoga et à la méditation, j’ai appris à mieux respirer. Quand je sens que ma respiration se raccourcit, je prends une pause pour rétablir tout ça. Quand je sais que je suis tendue, je prends le temps de faire quelques respirations. Je sens alors ma tête se remplir, s’alléger et mon esprit s’illuminer. C’est fou ce qu’un acte aussi essentiel que la respiration peut soigner.

 

6/ J’ai accepté qui j’étais

Une des principales sources de notre stress, surtout au travail, c’est de ne pas nous sentir suffisantes. À force de nous comparer, nous finissons par nourrir des complexes d’infériorité que nous essayons à tout prix de corriger. Ceci n’est pas la bonne méthode. Vous fonctionnez comme vous fonctionnez car c’est votre nature, c’est votre être, votre logique. Vous n’arriverez jamais à gommer complètement qui vous êtes pour être comme quelqu’un d’autre. Ça je l’ai compris l’an passé.

En m’acceptant telle que je suis, et en acceptant ma façon de fonctionner et de travailler, j’ai acquis une paix d’esprit incroyable. Désormais, je sais comment exploiter ce que je jugeais être mes faiblesses, pour les utiliser comme forces.

Mais ça, je vous en parle la semaine prochaine !

 Mes 6 astuces pour éviter le stress au travail Click To Tweet

Racontez-moi

Qu’est-ce qui vous procure du stress dans votre quotidien d’entrepreneure ?

Cet article vous a plu ?

Vous n'avez encore rien vu !

80% de mes articles sont exclusivement dans ma newsletter !

coaching-ensoleillé-talented-girls2

You Might Also Like

11 Comments

  • Reply penelopemutsaerts 17 janvier 2016 at 12 h 34 min

    Merci Anouk ! ton mail me fait sourire car j’ai fait des choix similaires pour facebook, les notifications et le rangement ces dernières semaines, je suis aussi une adepte de la boite mail vide 🙂 J’ai aussi viré les to do list à rallonge avec rappel quotidien et mes 2 mots d’ordre sont « qu’est-ce qui serait amusant à faire aujourd’hui ? » et « qu’est-ce qui créerait plus ? » Et je ne manque pas de prendre du temps pour moi qui n’a absolument rien à voir avec le boulot, du moins en apparence parce qu’un esprit et un corps ressourcés sont plus créatifs 😉

  • Reply Aline - Box Dreamcatcher 17 janvier 2016 at 12 h 55 min

    Un article très intéressant où je m’y retrouve bien!
    J’étais souvent stressée au travail auparavant mais tout comme toi, j’ai appliqué/changé quelques trucs et je vais beaucoup mieux!
    Comme toi, je désactive les notifications sur le tél (de toute façon, je ne laisse jamais la wifi allumé quand j’en ai pas besoin), je me suis désintoxiqué des réseaux sociaux sans pour autant me désinscrire (ça encore, je sais pas encore comment j’ai fait, je crois que le fait de me dire qu’il était préférable de créer ma belle vie à moi plutôt que de lire la belle vie des autres, a créé un déclic).
    Yoga, méditation depuis plus de deux ans mais aussi bains de bouche à l’huile et bains dérivatifs et en bas d’urgence, les huiles essentielles et les tisanes. =)

    Je suis impatiente de lire ton article sur l’acceptation de soi!

  • Reply Sandrine Cousette 19 janvier 2016 at 15 h 00 min

    Merci Anouk pour ces bons conseils, qui résonnent en moi (je viens d’entamer les désinscriptions aux NL… bon y compris celle de TG du coup mais ne t’inquiète pas, grâce aux réseaux sociaux je sais que je ne passerai pas à côté de tes articles), et j’avoue que je suis très tentée pour retirer l’appli FB de mon tel: je crois que je vais tester en effet!

    • Reply Anouk_Talgirls 19 janvier 2016 at 15 h 30 min

      Ahahah oui c’est le jeu ! Se désinscrire des Newsletters qu’on aime bien. Si cela te fait du bien, c’est le plus important. Il y a plein d’autres moyens de se tenir informée 😉
      Bon courage pour la désinstallation de Facebook 😉 Si c’est trop dur, tu peux juste la retirer des raccourcis de ton téléphone par exemple.

  • Reply Claire 19 janvier 2016 at 16 h 49 min

    Que de bonnes idées Anouk… Gratitude !

  • Reply Pauline 19 janvier 2016 at 20 h 39 min

    Merci Anouk pour ce très chouette article ! Moi aussi je connais ces symptômes du stress, et moi aussi j’essaie de mettre en place des stratégies pour y résister ! Tu as raison, je crois que l’une des clés, c’est déjà de s’accepter comme on est… Il faut encore que je progresse en désintoxication digitale, mais c’est en bonne voie. Je garde les newsletters parce qu’elles concernent les blogs préférés 😉 Et je vais lire le livre sur le rangement dont tout le monde parle !! Bisous

  • Reply Désencombrement et digital detox | 29 janvier 2016 at 12 h 03 min

    […]  côté détox numérique: j’ai en effet suivi les bons conseils d’Anouk, alias Talented girls, en prenant le temps de me désabonner de toutes les newsletters que je n’avais jamais le […]

  • Reply Manon 2 mars 2016 at 9 h 04 min

    Merci Anouk pour ces précieux conseils ! À vrai dire, entre mon travail, le blog et la création de mon entreprise, c’est un peu compliqué en ce moment. Je vais tenter d’appliquer tes astuces !

  • Reply Vanessa, Photographe 4 mars 2016 at 11 h 33 min

    Merci Anouk, je vais commencer par ranger 🙂 J’adore, ça me fait du bien, et si ça peut être positif pour ma productivité, c’est parfait 🙂
    Vanessa

  • Reply Guil 30 mai 2017 at 22 h 52 min

    Bonjour,
    Je viens de lire ton article sur le stress au travail et je voudrais te remercier pour ses bons conseils !! J’avais commencé à réfléchir ou à mettre en oeuvre certains de ses conseils, étant moi même une grosse stressé de la vie, mais cet article me permet de mieux les récapituler.
    Et puisqu’une amie m’a donné son bouquin sur la magie du rangement,dès que je peux je le lirai..Bonne journée.
    Virginie

  • Reply Cynydd 28 juillet 2017 at 8 h 47 min

    Je ne peux que sourire face au paragraphe sur la respiration. J’ai fais du yoga l’année dernière et cela m’a permis de réduire mon stress et tout comme toi, dès que je me sens prise par les émotions, difficultés à respirer, tête qui tourne etc je prends 5 minutes ou je respire profondément calmement, je me vide l’esprit. Je n’aurai jamais pensé que ca marcherait aussi bien 😉

    A l’avenir, je compte aussi faire une pause sur les réseaux sociaux !

  • Laisser un commentaire

    Réinitialiser le mot de passe
    Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.