Conseille

L’erreur à éviter pour vivre de son entreprise

4 mars 2016

Lorsque j’ai créé Talented Girls et mon service de coaching ensoleillé, mon but était de gagner de quoi payer mes factures en attendant que mon autre projet, Oh my Blog!, ne soit rémunérateur. Dès le début, j’ai été rentable puisque mon coaching ensoleillé ne me demande aucune charge en dehors de mon temps de travail. Pourtant, rentable ne signifie pas que j’étais en mesure de payer quoi que ce soit.

Pour vivre de son entreprise, une erreur à ne surtout pas commettre ! Je vous la dévoile sur le blog ! ⎟ Talented Girls, conseils business et ondes positives pour les femmes entrepreneures ! www.talentedgirls.fr

Il m’a fallu un déclic pour mettre la machine en route et être (enfin !) capable de dire que je gagnais ma vie grâce à mon entreprise.

Vivre de son entreprise est le rêve de tout entrepreneur et pourtant, la majorité d’entre nous faisons la même erreur. Cette erreur qui nous empêche d’atteindre nos objectifs financiers.

Cette erreur je l’ai faite. Sans vraiment m’en rendre compte. Par manque ou excès de confiance, par auto-sabotage, par peur de voir la réalité en face.

Cette erreur, j’aurais pu la faire encore longtemps. Et continuer à errer sur le chemin de la réussite, telle une tortue frustrée mais refusant de renoncer.

Le jour où j’ai corrigé cette erreur, j’ai entendu un bruit. Un grand bruit. Dans le moteur. Les turbines s’étaient mises en marche. La fumée s’échappait, indiquant le signal : la locomotive démarre, la locomotive démarre !

Dès le premier mois, j’ai pu payer mes factures. Mon but était accompli, et l’aventure commença.

Cette erreur, je la vois chez beaucoup de mes clientes et beaucoup de mes amies. Et j’ai envie de dire : assez. Désormais, cela suffit. Si nous voulons gagner notre vie grâce à nos super entreprises, nous devons prendre notre courage à deux mains.

 

Et affronter nos chiffres.

 

Combien d’entre vous savent exactement ce qui rentre chaque mois dans leurs poches ? Pour chaque produit, chaque service vendu, quels sont vos chiffres ? Que disent vos comptes-rendus ?

Moi je ne le savais pas. Je voyais des ventes mais je ne les comptais pas. Je regardais à la louche et je me disais « ça va ». « C’est plutôt pas mal, attendons le prochain mois ».

En refusant d’affronter mes chiffres, de les regarder dans les yeux, je n’avais aucune idée de là où j’en étais. Je n’avais pas d’objectif clair, pas d’horizon, aucun point de départ, et encore moins une marge de progression. J’errais. Les gens me demandaient : « ça marche ton business ? ». Je répondais oui, car j’avais des ventes. Mais en réalité, je n’en savais strictement rien.

Puis j’ai lu ce livre. Dont je vous parle à chaque article.

Lire : 5 livres qui ont changé ma vie d’entrepreneure

Et j’ai appris à regarder l’argent dans les yeux. À prendre le thé avec lui. À devenir amis.

Ce qui a vraiment changé mon business, c’est cette discipline de traquer mes revenus. Quotidiennement.

Une sorte de rendez-vous où chaque matin, je note dans un petit tableau, les sous qui sont rentrés dans ma vie. Un tableau, un simple tableau. Voici ce qui m’a aidée à pouvoir vivre de mon entreprise, et à développer mes rêves avec plus de sérénité.

 

Pourquoi ?

 

Parce qu’en ayant pleinement conscience de ce vous gagnez, vous déterminez votre situation, votre point de départ. Et en y associant un objectif clair, vous pouvez tracer une route précise vers votre destination. Finis ces mois à errer sans trop savoir où vous en êtes, en « croyant » que vous êtes sur le bon chemin. Désormais, vous savez parfaitement combien vous gagnez par mois, au centime près. Et vous pouvez par conséquent évaluer où vous en êtes par rapport à vos objectifs.

Quand vous êtes perdue, quelle est la première chose que vous cherchez sur le plan ? Où vous vous trouvez ! Le tableau de revenus, c’est votre localisation, votre repère.

Ensuite, une fois que vous savez où vous vous trouvez, vous cherchez, sur la carte, le chemin le plus rapide pour arriver à votre destination. Et avec votre géolocalisation et Google Maps, vous voyez, au fur et à mesure que vous avancez, combien d’efforts il vous reste à faire pour arriver à destination.

Ce tableau de revenu est votre Google Maps. Grâce à lui, vous saurez où vous en êtes en temps réel, et quels efforts il vous reste à accomplir pour arriver à votre objectif. Vous saurez alors quelles actions pertinentes mettre en place et à quel moment. Vous arrêterez de perdre votre temps dans des tâches qui ne vous rapportent rien et ciblerez mieux vos priorités.

Je sais par exemple que chaque mois, il faut que j’ai 5 clientes de coaching classique, 2 en sur-mesure et 12 en mini-coaching si je veux atteindre mes objectifs. Quand je vois en milieu de mois qu’il me manque 3 clientes par-ci et 4 par là, je réoriente mes efforts et mes stratégies. J’avance au plus près de mes objectifs, et j’ai donc plus de chance de les atteindre avec précision.

 

Comment ça marche ?

 

Dans ce tableau, je mets en colonne chaque source de revenu que j’ai. Pour ma part, il s’agit du mini coaching, du coaching classique, du coaching sur-mesure ainsi que de l’affiliation Zanox, Amazon et iGraal. J’ai également une colonne « autre », pour les revenus imprévus, les chèques d’anniversaire ou le billet de 5€ que la vie a mis sur mon chemin !

Lire : l’affiliation, ça marche vraiment ?

En ligne, je mets les mois, pour visualiser d’un coup d’oeil mon évolution et me motiver à faire mieux que les mois précédents.

Tout en haut de mon tableau, j’ai mes objectifs pour chaque source de revenu. Cela me permet d’avoir un phare vers lequel naviguer. Enfin, parce que j’ai une âme de compétitrice, je mets un pourcentage de progression pour savoir où j’en suis dans l’accomplissement de ma mission. Mais ça, vous n’êtes pas obligée, faîtes ce qui vous ressemble !

Voici concrètement à quoi ressemble mon tableau :

Pour vivre de son entreprise, une erreur à ne surtout pas commettre ! Je vous la dévoile sur le blog ! ⎟ Talented Girls, conseils business et ondes positives pour les femmes entrepreneures ! www.talentedgirls.fr

 

Quels objectifs se fixer ?

 

Le but de cet article n’est pas de vous présenter une stratégie comptable, n’y voyez aucune technique financière, c’est auprès de professionnels qu’il faut la chercher. Ici, je vous propose uniquement de travailler sur votre rapport à l’argent et de vous aider à vous discipliner. Si vous voulez arrêter de viser dans le « à peu près » et atteindre des résultats concrets, je vous conseille de tenter l’exercice.

Les objectifs sont des valeurs très personnelles. Chacun a sa propre vision de la réussite. Pour certains, il s’agira d’avoir un petit complément de revenu tandis que pour d’autres, la seule réussite consistera de vivre de ses rentes.

Lire : Et si j’avais peur… de réussir ?

Mon conseil est d’y aller par paliers. Fixez-vous un premier objectif qui est important pour vous, et dès que vous l’atteignez, visez plus haut. Petit à petit. Il est important de toujours viser plus haut pour vous garantir une sécurité. Il y a de fortes chances pour que vous fassiez preuve de modestie avec votre premier objectif donc dès que vous l’atteignez, passez à l’étape supérieure pour vous rapprocher de votre juste valeur, celle qui vous n’osez pas (encore) prononcer.

Ma première grande étape était de viser le SMIC, c’était mon palier « confirmation de légitimité ». Une fois que j’ai réussi à l’atteindre, j’ai augmenté jusqu’à atteindre le même revenu que mes parents. Puis celui que l’on me promettait en école de commerce (mon palier actuel).

Je suis une droguée du challenge, donc j’aime m’imposer des objectifs ambitieux et tenter, chaque mois, de donner le meilleur de moi-même. C’est cet appétit général pour le défi qui me motive. À vous de trouver le ou les objectifs qui vous parlent. Choisissez les étapes qui sont importantes pour vous, les revenus qui vous feront vous sentir légitime, sereine et fière.

Vous l’avez sûrement remarqué, je ne compte que les revenus dans ce tableau, pas les charges. Le but de mon tableau est de me concentrer sur la production de richesse. Je le répète, ce n’est pas un tableau comptable, c’est un tableau de motivation. Mon business ne nécessitant ni matériel, ni déplacement, j’inclue directement mes 25% de charges sociales et fiscales dans mon calcul de revenus. Me fixer des objectifs nets à atteindre, diminue (un peu) mon risque d’infarctus à chaque trimestre.

Si vous vendez des produits physiques, prenez ces dépenses en compte dans l’établissement de vos objectifs. Et n’ayez pas peur de faire des erreurs, vous corrigerez et re-calibrerez vos objectifs en avançant.

Ce tableau va vous permettre de faire un point régulier sur vos stratégies : quelles sont les meilleures sources de revenus pour vous ? Qu’est-ce qui marche bien ou ne marche pas ? Vos prix sont-ils trop bas ? En ayant tous vos chiffres à disposition, vous pourrez réfléchir plus efficacement à la façon de développer votre business. Quels nouveaux projets créer ? Lesquels abandonner/remanier/mieux tarifer ? Comment atteindre vos objectifs de façon réaliste : avec combien de nouvelles ventes ? avec quel nouveau prix ? avec quelle combinaison de produits ?

L’erreur à ne pas commettre, si vous voulez un jour gagner votre vie avec votre entreprise, c’est de fuir vos chiffres.

Que vous soyez nulle en maths ou allergique aux nombres n’est pas une excuse. Affrontez vos peurs, vos blocages, vos allergies. Ouvrez votre Google Maps et tracez votre itinéraire vers le succès. Soyez équipées : prenez votre plan et votre boussole. Croyez-moi, errer à l’aveugle est beaucoup plus fatigant que faire l’effort de s’orienter quotidiennement.

L'erreur à éviter pour vivre de son entreprise Click To Tweet

Racontez-moi

Allez-vous tester mon tableau de motivation ?

Cet article vous a plu ?

Vous n'avez encore rien vu !

80% de mes articles sont exclusivement dans ma newsletter !

coaching-ensoleillé-talented-girls2

You Might Also Like

17 Comments

  • Reply cindy 5 mars 2016 at 2 h 02 min

    Merci pour ce petit bijou. Je vais recréer ton tableau avec plaisir

  • Reply Marina 5 mars 2016 at 12 h 51 min

    Merci beaucoup pour cet article Anouk, très inspirant.
    Comptable et accro à mon budget, je suis à mon compte à temps complet depuis.. hier !
    Et si je suis mon CA à la loupe ainsi que mes charges, je ne me suis pas encore fixée d’objectifs assez précis. Mon problème : un produit phare et un service qui fonctionne pas mal mais mal évalué je pense…
    J’ai des progrès à faire dans mon rapport à l’argent (le comble pour une nana qui aide ses clients à mieux profiter de leur argent grâce à une meilleure gestion de son budget !) et ça va passer par fixer des objectifs 🙂

  • Reply Marion 6 mars 2016 at 10 h 14 min

    Merci! 🙂 J’avais déjà un tableau similaire mais tu as rajouté quelques points qui me plaisent bien que je vais rajouter de ce pas!

  • Reply Aline - Boutique de créateurs 6 mars 2016 at 13 h 25 min

    C’est l’un de mes objectifs de l’année: revoir mes chiffres et les mettre à ma juste valeur!
    Merci Anouck pour cet article que je partage! <3

  • Reply Julie lit au lit 6 mars 2016 at 14 h 23 min

    Merci!!! Je suis super motivée à me faire un tableau! Je partage avec des amis!

  • Reply mllecolibri 8 mars 2016 at 11 h 21 min

    Je ne suis pas (encore) entrepreneure mais j’ai un système de tableau aussi pour traquer mes dépenses de chaque mois et je le trouve très efficace pour suivre son budget et mettre de l’argent de côté !
    C’est toujours un plaisir de venir sur ton blog =)

  • Reply Margaux #HappyWebCreatrice 8 mars 2016 at 13 h 02 min

    C’est drôle j’ai aussi un tableau comptable avec toutes mes entrées et me sorties. Et depuis que j’ai mis ça en place j’ai l’impression d’avoir plus d’argent qu’avant car je le dépense mieux en fait !

    Donc LA meilleure chose à faire ce petit tableau

  • Reply Jodie 9 mars 2016 at 13 h 19 min

    Je crois bien que je me reconnais dans cet article … ! J’ai vraiment du mal à compter, à voir vraiment mes finances en face, par peur d’être déçue et de voir que je n’arrive pas encore à vivre de ma passion… !
    Ton article donne vraiment la patate ! Ca me donne envie de lire ce livre, mais surtout, de me donner des objectifs dès maintenant , et de gagner le Smic pour comme tu dis : « confirmer ma légitimité » 😀 !! Merci Anouk !

  • Reply Berenice 9 mars 2016 at 13 h 24 min

    Voila un article dont j avais vraiment besoin. Auto-entrepreneur et salariée en même temps je ne pense pas a noter mes dépenses et rentrées pour ma petite affaire ! Je pense que réaliser ce tableau pourrait m’aider à me décider de me lancer… Merci pour ce riche article 🙂 !

  • Reply Minibulle 9 mars 2016 at 14 h 01 min

    Merci beaucoup pour cet article.
    Je viens de faire un calcul rapide sur la base de ton tableau et effectivement je suis loin de l’objectif qui pourrait me convenir (1er palier). Donc zou, mettre de nouvelles stratégies en place !
    Sachant que je fais de la vente d’accessoire et en parallèle de la création hou la la ça risque de tatonner encore un peu :-/

  • Reply Margaux - Oh et Puis 9 mars 2016 at 14 h 22 min

    J’aime ton blog car il me remotive quand j’en ai besoin. ca fait maintenant 1 an que je me suis lancée dans ma vie de freelance pour de vrai, je vis encore grâce aux allocations chomage mais ca ne va plus durer et j’ai besoin de mettre le turbo ! je crois que je vais faire ce tableau tout de suite et hop je fonce !

  • Reply Manon, Ambitions Plurielles 9 mars 2016 at 22 h 36 min

    Merci pour cet article et ce conseil très pertinent ! Tu viens confirmer une pensée que j’avais ces derniers jours, à savoir qu’il faudrait tout de même que je vérifie la rentabilité de mon activité, en mettant face à face mes rentrées d’argent et mes frais ( taxes, charges, frais de gestion de mon site….) . Mais j’avoue que j’y pense depuis plusieurs jours et je repousse l’échéance… Peur du verdict peut être ! Ce que tu proposes va certainement me donner le courage de regarder ces fameux chiffres puisque tourné de façon positive et j’aime ça ! Donc dans un premier temps, je vais commencer par regarder les rentrées d’argent, c’est déjà pas mal et pour les sorties, on verra plus tard, une fois que j’aurais réajusté mes stratégies pour générer des revenus par exemple 😉
    En tout cas merci, on se sent moins seule face à ce sujet délicat mais incontournable et tu me donne bon espoir. Au plaisir !

  • Reply Madeleine O'Deen 21 mars 2016 at 10 h 53 min

    belle piqure de rappel…. moi et les chiffres… ce n’est vraiment pas mon « truc ». J’aime créer et trouver des pépites pour ma boutique. Et comme tu le définis si bien, je suis vraiment dans la mentalité, j’ai des recettes donc « ça va »… mais non en fait, faut une vraie organisation autour du budget…

    C’est mon prochain futur proche à gérer ASAP.

    MERCI POUR CETTE PIQURE

  • Reply sylvie5a 9 mai 2016 at 6 h 59 min

    Merci pour cet article que je découvre! Je suis plutot chiffres, et si j’utilise depuis longtemps ce genre de tableau pour mon budget perso, je ne l’ai mis en place que depuis quelques mois pour ma nouvelle activité d’entrepreneur!…Je suis en chemin de travail sur mon rapport à l’argent et à ma « valeur », et je vais ajouter de ce pas quelques colonnes à mon tableau!

  • Reply Mathilde 28 juillet 2016 at 23 h 16 min

    Hello. Je le sais mais c’est pas facile pour autant mais avec ton astuce c’est plus simple ! Mais si par exemple ton objectif n’est pas atteint et que tu réorientes tes recherches et que finalement ça n’a pas porté ses fruits tu le vis comment ? Parce qu’au final ça veut dire que c’est embêtant côté sous ! Merci !

  • Reply Christel Richoz 2 février 2017 at 7 h 49 min

    Merci pour cette article. Je suis moi-même entrepreneuse et c’est vrai que ce n’est pas tous les mois faciles. Je vais appliquer tes conseils 😉

  • Reply Kelly 30 avril 2017 at 12 h 01 min

    Aaaah je suis vraiment contente d’être venue lire ton blog, j’aurais du venir plus tôt !
    Merci pour tes conseils ! Pour ma part, je suis dans l’étape avant : je construis mon projet
    Bon dimanche 🙂

  • Laisser un commentaire

    Réinitialiser le mot de passe
    Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.