Conseille

L’affiliation ça marche ?

22 février 2016

Il y a presque un an, je vous parlais de ma technique pour monétiser son blog de façon éthique. Pour moi, il est très important de rester fidèle à ses valeurs mais aussi à sa valeur. Gérer un blog de façon sérieuse, c’est énormément de temps et de travail de qualité mis à disposition gratuitement, et il est normal d’avoir envie de voir ses efforts récompensés.

L'affiliation ça marche vraiment pour monétiser son blog ? J'ai testé pendant un an quelques programmes d'affiliation et je vous livre mon verdict ! ⎟ Talented Girls, conseils business et ondes positives pour les femmes entrepreneures ! www.talentedgirls.fr

J’ai donc testé plusieurs manières de monétiser mon blog et celle que je préfère de loin est l’affiliation.

L’affiliation permet de mettre en avant les produits de marques que l’on affectionne et d’être récompensée par une commission si notre travail a engendré des ventes pour la marque.

Le danger de l’affiliation est de vouloir devenir affiliée de tout et n’importe quoi (hello les propositions de marques de villa de luxe ou de parfums pour homme que j’ai reçues) et de vite voir sa tête tourner.

Pour moi, le plus important est d’aider mes marques préférées tout en restant fidèle à mes valeurs et à ma communauté. J’ai donc limité mon affiliation à un petit nombre de marques et je vous partage aujourd’hui les résultats et mon avis sur la question :

 

Etsy 

 

Vous le savez, j’ai un amour inconditionnel pour les petits créateurs. C’est grâce à Etsy que j’ai vraiment eu envie de me lancer dans l’affiliation. Comme je parlais déjà des créateurs et de leurs boutiques Etsy, je restais fidèle à mes valeurs et je n’ai eu qu’à changer les liens de mes articles pour mettre des liens affiliés à la place.

Résultat : en un an, j’ai gagné environ 500€ grâce à l’affiliation Etsy.

Observations : Ce qui marche bien, c’est mon petit shop, ma wishlist de produits préférés sur Etsy. Le hic : quand le produit est écoulé (des fois avant même que je publie l’article), cela fait un lien cassé et ce n’est pas très pratique. J’hésite donc à promouvoir plutôt mes boutiques préférées et non des produits disparates.

Une autre difficulté : la plateforme d’affiliation Zanox qui compte Etsy et des milliers d’autres marques, est tout sauf intuitive ! Heureusement, nous sommes allées interviewer la responsable de l’affiliation de Etsy pour la Blogschool et elle nous a donné de précieuses infos pour notre formation du mois sur ce sujet.

Bilan : l’affiliation Etsy est une super façon de faire connaître les créateurs de la plateforme. Etant donné que je craque pour les créateurs du monde entier, c’est la plateforme que j’utilise le plus et où j’ai le plus de choix. N’étant pas du tout une shopping addict, je n’ai pas énormément d’opportunités de parler de Etsy à part dans mes interviews et dans mes articles d’idées de cadeaux pour Noël (car j’essaie d’inciter un maximum les gens à acheter auprès des créateurs), donc l’alternative du petit shop est une bonne idée. Si vous êtes des accros du shopping, je suis sûre que vos lectrices le sont aussi et que cela sera donc encore plus efficace pour vous.

 

Amazon

 

Ce que j’aime le plus acheter, ce sont les livres ! Du coup, Amazon est le programme d’affiliation qui me correspond le plus. Etant donné que je lis beaucoup de livres en anglais, c’est la seule plateforme où je peux trouver tout ce qui me tente et ainsi vous partager mes lectures.

Résultat : depuis que je l’utilise, j’ai gagné environ 200€ grâce à l’affiliation Amazon

Observations : je suis inscrite sur le programme Amazon Affiliates depuis plus longtemps qu’Etsy mais je n’ai commencé à l’exploiter que récemment. Je me pose pas mal de questions sur cette affiliation car d’une part, 200€ d’affiliation = 3000€ de ventes pour Amazon et non pour l’auteur que je veux mettre en avant. Contrairement à Etsy où je sais que le plus gros de la vente revient au créateur, pour Amazon, je sais que le plus gros de la vente revient à Amazon et non à l’auteur. D’un autre côté, les auteurs se rémunèrent généralement sur le nombre de ventes de leurs ouvrages et je suis toujours super fière de dire à mes amies auteures que j’ai généré X ventes de leur livre grâce à mon article. Malgré tout, je découvre peu à peu les dérives et scandales de ce géant américain et sans vouloir entrer dans le débat, cela ne me plait pas trop.

Bilan : très mitigé. Les résultats Amazon sont les moins concluants pour moi alors que c’est l’affiliation qui me correspond le mieux. Je me pose des questions sur la réelle aide que j’apporte aux auteurs. Certaines lectrices m’ont conseillée de faire de l’affiliation pour la Fnac plutôt, mais très honnêtement, je doute que cela soit mieux. Je n’affectionne pas spécialement cette marque et je n’y trouve pas mes livres en anglais comme sur Amazon. Même si je me retirais de l’affiliation Amazon, je resterai, faute de mieux, leur cliente donc le problème ne serait pas vraiment réglé.

L’idéal serait que les auteurs ne vendent plus que des ebooks et qu’ils le fassent sans intermédiaires peu scrupuleux, avec un système d’affiliation directe pour aider à diffuser leur message. Un jour peut-être…

 

iGraal

 

iGraal est un système d’affiliation un peu particulier car il marche sous forme de parrainage. Lorsque vous effectuez des achats sur internet, vous pouvez être remboursée d’une partie de vos dépenses directement en « cashback ». En plus de ce super outil d’économies, vous pouvez parrainer vos proches et gagner un petit pourcentage sur leurs achats à eux ! J’ai découvert cet outil il y a 6 ans maintenant et c’est un vrai bijou !

Résultat : depuis que je l’utilise, j’ai gagné 750€ environ grâce à iGraal, dont la plus grande partie depuis un an.

Observations : Je ne suis pas une grande shopping addict, donc j’ai rarement du cashback vu que je fais rarement des achats sur internet. Là où je gagne le plus, c’est sur les billets d’avion et les voyages, car je voyage beaucoup et 5% d’un billet pour Madagascar = chouette cashback ! Si vous êtes une shopaholic, iGraal est désormais partenaire de plus en plus de sites intéressants. Vous devriez trouver votre bonheur en économies. Ce que j’aime le plus sur iGraal, c’est que je vois concrètement ses bienfaits. Le but est avant tout de me faire faire des économies et d’aider les autres à faire des économies. Contrairement aux programmes d’affiliation où le but est d’occasionner des ventes pour les autres (et souvent pas pour les personnes que l’on croit). Nous sommes tous obligés de faire des achats un jour où l’autre donc autant profiter d’un bon plan ! Le plus intéressant pour moi, c’est le parrainage. Etant une grande utilisatrice de l’outil, j’ai pu passer en membre premium et donc faire bénéficier mes filleuls de 10€ de bienvenue au lieu de 3€ ! Avec cet avantage, je peux avoir plus de filleuls et gagner plus de cashback.

Bilan : c’est de loin l’outil d’affiliation qui me garantie le plus de satisfaction ! Je vous conseille vivement de l’utiliser et d’en faire bénéficier les gens autour de vous (vous offrez et gagnez 3€ à chaque filleul actif, ça vaut le coup !). C’est mon bon plan n°1 sur internet. Merci iGraal pour toutes les économies de billets d’avion que tu m’as fait faire !

 

L’affiliation directe

 

L’affiliation directe, c’est celle qui me permet de promouvoir des marques que j’adore sans passer par des intermédiaires (type Zanox etc). Si vous avez une boutique ou que vous vendez des services, vous pouvez mettre en place un programme d’affiliation et recruter vous-mêmes vos affiliés. Cela vous permet d’avoir un contact direct avec vos influenceurs et de travailler avec eux de façon beaucoup plus intime.

C’est l’affiliation que je préfère car :

1/ Elle permet d’aider directement la marque. Pas de financer la plateforme d’affiliation ou le géant intermédiaire américain.

2/ Elle rapporte plus que les affiliations via plateforme.

3/ Le lien est privilégié avec la marque.

Il y a des marques dont j’ai envie d’être le porte-drapeau, la présidente de fan-club tellement je les aime. Pour moi, ce sont des marques qui ont pour réelle vocation de changer le monde, de faire bouger les mentalités, de faire le bien autour d’elles. Ce sont des marques comme Oolution, Joli’Essence ou Lamazuna. Ce sont également des marques de services, qui ont, par exemple, pour but d’aider les gens à changer de vie, comme Jemecasse.fr ou 20 days of Happy Food.

Certaines marques proposent des programmes d’affiliation directe basés sur un partage donnant-donnant : aide-moi à diffuser mon message et je te récompense pour ton aide de qualité. Pour moi, c’est l’avenir de l’entrepreneuriat web : faire en sorte que les influenceurs et les marques travaillent main dans la main pour faire bouger les mentalités. Sensibiliser les gens au fait-main et au travail des entrepreneurs. Diffuser les messages importants. Et que chacun soit valorisé : les créateurs et entrepreneurs, mais aussi les blogueurs pour leur travail.

Ce mois-ci, sur la Blogschool, nous avons créé tout un dossier sur l’affiliation, je vous invite à vous y inscrire pour le découvrir. Bien sûr, l’argent a ses dérives et ses tentations, mais je suis convaincue que nous pouvons avoir une dynamique saine si nous restons fidèles à nos valeurs.

L’affiliation est un outil formidable qui peut aider bien des entrepreneurs, et valoriser également le travail des blogueurs. Si vous êtes entrepreneure, je vous encourage à réfléchir à l’affiliation pour vous aider à faire connaître vos produits. Choisissez avec soin vos influenceurs, misez sur la qualité des relations et des valeurs qui en découlent et non sur l’appât du gain. Si vous êtes blogueuse, je vous encourage à utiliser l’affiliation pour soutenir vos marques préférées, notamment celles des entrepreneurs qui ont une vision et de belles valeurs. Choisissez avec soin vos programmes d’affiliation, misez sur la qualité de votre contenu et la fidélité de vos recommandations à vos propres valeurs et celles de votre audience, et non sur l’appât du gain.

L’argent peut faire changer les choses, à condition qu’il valorise plus que notre porte-feuille.

 

L'affiliation : ça marche vraiment ? Click To Tweet

 

Racontez-moi

Quelle plateforme d’affiliation avez-vous testé ?

Cet article vous a plu ?

Vous n'avez encore rien vu !

80% de mes articles sont exclusivement dans ma newsletter !

coaching-ensoleillé-talented-girls2

You Might Also Like

14 Comments

  • Reply Marina 22 février 2016 at 16 h 09 min

    Mon sentiment sur l’affiliation rejoint un peu le tien : je suis fan d’Igraal (mais c’est sûr que c’est le parrainage qui permet de vraiment faire gonfler la cagnotte – je commande surtout du cosmétique et le cash-back n’est pas hyper conséquent), Amazon un peu moins et je favorise le plus possible les échanges de services entre blogueuses/entrepreneures. J’ai toujours beaucoup de plaisir à parler des services et produits de mes coups de coeur. Même si sur ma thématique principale cela reste limitée, je peux heureusement me « rattraper » sur l’organisation ; )
    Quand aux sponsors trop variés, j’avoue qu’un blog qui ne fera que des articles sponsorisés je vais vite arrêter de le lire. Si l’article ne correspond pas à ce qui m’intéressait dans le blog, même s’il y a cadeau à la clé, je passe mon chemin. C’est normal de pouvoir tirer des revenus de son travail, mais parfois on a le désagréable sentiment de ne plus avoir un blogueur qui veut partager mais d’un rédacteur web qui doit caser son produit 🙁

    • Reply Anouk_Talgirls 22 février 2016 at 16 h 12 min

      Oui, comme dans tout il faut savoir faire les choses avec modération !

  • Reply Manon, Ambitions Plurielles 23 février 2016 at 21 h 43 min

    Merci pour ta transparence et pour ce partage Anouk ! À quand l’affiliation avec la blogoschool ? Faites moi signe, je l’attends 😉
    Pour ma part j’ai découvert l’affiliation il y a un peu plus d’un an et je partage ta vision des choses à cet égard ! Je suis convaincue qu’il s’agit d’une nouvelle façon de créer des partenariats profitables pour les deux parties et que l’on va se diriger de plus en plus vers ce système.
    J’ai d’ailleurs installé un système d’affiliation directement sur mon site, pour éviter les intermédiaires et privilégier l’accès aux personnes qui connaîtront mon site et mes produits.
    Pour info, c’est ici :
    http://ambitionsplurielles.com/conditions-dutilisation-affiliation/
    Au plaisir, je t’embrasse,
    Manon

  • Reply la Fourmi Elé 24 février 2016 at 13 h 29 min

    Merci pour toutes ces infos. Je suis effectivement en ce moment, en train de me dire que je pourrais peut être « profiter » de mon blog pour au moins rentabiliser mon hébergement et les différents investissements faits pour le blog et les articles. Mais je ne suis pas sûre de savoir bien m’y prendre ni d’insérer un bout de code au bon endroit et bien comme il faut ! c’est presque ce qui m’inquiète le plus !! J’aurais adoré faire de l’affiliation avec etsy mais comme j’y ai une boutique, je ne peux pas ! Pourtant cela m’aurait vraiment plu car j’ai un paquet de boutique que je suis et que j’ai dans mes favoris.
    Tu as raison l’affiliation directe est aussi et sûrement un très bon choix mais j’ai des doutes sur les tarifs à proposer ! A creuser de mon côté !

  • Reply mel 25 février 2016 at 19 h 44 min

    Super cet article! Je suit ton blog avec assiduité ..D’ailleurs inscris à la blogschool j’espère être une experte bientot 😉

  • Reply Marjolaine 27 février 2016 at 0 h 19 min

    Merci pour cet article Anouk !
    Je ne connaissais pas du tout ce principe. J’ai hâte d’en savoir plus à la Blogschool ! 😉

  • Reply Julie lit au lit 28 février 2016 at 0 h 32 min

    Je suis affiliée avec la coopérative des Librairies indépendantes du Québec : http://www.leslibraires.ca/affiliation/ Je ne veux pas être affiliée avec Amazon et autres entreprises du genre. Ça ne rejoint pas mes valeurs. Je redonne la totalité de ce que je reçois via mon affiliation à un organisme qui oeuvre en alphabétisation, afin que plus de gens aient accès à la lecture.

    Je sais qu’il y a des associations de librairies indépendantes en Europe. Tu peux peut-être regarder de ce côté : http://www.librairiesindependantes.com/

  • Reply Mairen 7 août 2016 at 10 h 51 min

    Il est vrai que j’aimerais aussi trouver un moyen d’affiliation pour encourager des libraires indépendants. J’ai envie de parler de livres que j’aime, et j’aime découvrir de nouveaux ouvrages sur des sujets qui m’intéressent. Le partage de lecture enrichit nos bibliothèques, et étant moi aussi une shopping addict’ (sauf la mode peut-être…) j’espère trouver un jour une solution équitable et éthique.
    Je vais aller voir le lien que propose Julie Lit au Lit en commentaires!

  • Reply la Fourmi Elé 17 août 2016 at 8 h 02 min

    Merci pour cet article. Je suis fan d’etsy et en tant que créatrice moi-même, je ne pouvais pas jusqu’à très récemment participer au programme d’affiliation. Désormais c’est possible de cumuler le fait d’avoir une boutique et de contribuer au programme et j’en suis ravie car je peux promouvoir des créateurs que j’apprécie . Pour l’instant ça ne m’a pas encore rapporté mais on verra bien, c’est vraiment tout neuf pour moi.

  • Reply Gaelle 12 décembre 2016 at 2 h 34 min

    Je tombe sur ton article que maintenant mais je valide à 200% ! Je ne fais que de l’affiliation sur mon blog, pas du tout de partenariat. Je trouve que l’affiliation est la façon la + honnête de gagner un peu d’argent via son blog. J’avoue avoir eu un moment où j’avais envie de tout accepter parce que c’était la facilité (tant que ça restait en lien avec mon blog tout de même), mais finalement j’ai décidé de m’associer qu’à une poignée de marques et c’est bien mieux.
    Par contre il y a quelque chose qui me gène un peu avec le fait de travailler en direct sans tracking officiel, c’est que je ne suis jamais sure que la marque en question me compte mon vrai nombre de ventes. Comment est-ce que tu gères ça ?

    • Reply Anouk_Talgirls 12 décembre 2016 at 13 h 53 min

      Coucou Gaelle,

      Dans l’affiliation directe il y a un tracking officiel puisque c’est aux marques d’installer leur propre système d’affiliation 😉

      • Reply Gaelle. 20 janvier 2017 at 21 h 04 min

        La nana qui voit ta reponse plus d’un mois apres bonjour c’est moi !! 😉
        Une des boite avec laquelle je bosse n’a pas de systeme d’affiliation, ils m’envoient un document Excel tous les 2-3 mois avec mes ventes, mais du coup je n’ai rien qui prouve qu’ils remplissent reellement le tableau a chaque vente. C’est une start-up, on doit etre une poignee de blogs a travailler avec eux donc je pense pas qu’ils fassent quelque chose d’officiel pour nous.. :/ Esperons qu’il reste des honnetes dans ce milieu et qu’ils en font partie !

  • Reply Iletaitunefoisunefille 15 février 2017 at 23 h 41 min

    Bonjour
    J’aime bien l’idée d’affiliation avec Etsy, mais on dirait que c’est pas vraiment clair comment adhérer… j’ai vu le commentaire de Julie lit au lit… je suis aussi du Québec… le programme d’affiliation avec les libraires.ca me rejoint plus que Amazon… je compte bien y adhérer!

  • Reply Lila 31 août 2017 at 14 h 12 min

    Hello! Ravie de lire ton article qui tombe a pic! Comment monétiser son blog avec l’affiliation par liens, avec des petites entreprises locales, sans passer par Zanox, Amazon etc.? Les belles marques que j’aimerai mettre à l’honneur sur mon blog ne sont pas des partenaires de ces grosses plateformes.. Si quelqu’un a la réponse, je suis bien sure preneuse ! 🙂

  • Laisser un commentaire

    Réinitialiser le mot de passe
    Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.