Inspire

Comment découvrir son talent

5 décembre 2015

J’ai pas mal de Talented Girls qui viennent me voir et souscrire à mes coachings ensoleillés dans le but de savoir quel est est leur talent. En espérant que je le leur dévoile sur ma boule de cristal.

Comment faire pour découvrir son talent⎟Talented Girls, conseils business et ondes positives pour les femmes entrepreneures !

 

Ce qu’elle ne savent pas, c’est que mon talent à moi, je l’ai identifié hier. Après 2 ans d’entrepreneuriat à coacher près de 250 Talented Girls, j’ai enfin compris quelle était la force de mon coaching. Ma force à moi.

Bien sûr, j’ai cherché, j’ai enquêté, j’ai questionné. 26 ans d’existence à développer ce talent, à m’en servir sans même le savoir. Vaguement mettre un nom dessus, lancer un concept en sachant que j’aimais aider les gens. Aider une personne, puis deux, puis 100, puis 250. Croire que je l’ai trouvé, le nom de mon talent, puis finalement non.

 

Quelque-chose manque…

 

J’ai récolté et amassé les retours positifs de mes clientes, pensant y déceler la réponse, ma vérité. Elle était sûrement quelque-part, mais je n’ai pas su faire le lien, ni mettre les pièces dans le bon ordre. Ma confiance en moi, ma réticence à croire et accepter que j’avais quelque-chose de spécial, ont sans doute eu raison de moi. C’est fou ce que l’on s’auto-sabote parfois.

Lire : flagrant délit d’auto-sabotage

Puis hier, j’ai compris. Comme une illumination. Il a fallu cet exercice d’une abonnée venue tout droit de l’Océan Indien, mon océan. Puis cette conversation avec mon chéri, la première où je me sentais vraiment libre de lui partager ma passion. Car je suis quelqu’un de très possessif. Même mes passions, je ne les partage pas facilement. Il a fallu que je me sente vraiment moi-même pour que le dernier clic opère.

 

Voilà mon don : je débloque les talents.

 

Je ne les trouve pas car je ne les cherche pas. Ils sont là devant moi. Parfois enfouis sous des couches de manque de confiance en soi. Mais ils sont là. Je les vois, à force de faire parler les gens. Je les devine, parfois.

Ils sont là enfermés dans une cage. Une cage faite de doutes, de croyances limitantes, d’auto-sabotage. De freins. Comme une barrière protectrice qui les empêche de libérer leurs pleins potentiels pour briller et réaliser des exploits.

Mon don à moi n’est pas de trouver votre talent. C’est de le débloquer. De défaire vos freins, d’effacer vos doutes, de combattre vos auto-sabotages pour faire remonter votre vérité à la surface.

La vérité vous l’avez en vous. Mais souvent, vous ne la voyez pas. Vous l’avez tellement étouffée, niée, dissimulée sous des couches de freins personnels que vous l’avez perdue de vue. Jusqu’à en oublier son existence.

Vos talents sont en vous, vous ne pouvez pas vous en débarrasser. Vous savez pourquoi ? Parce qu’ils sont tellement forts, que vous les utilisez naturellement, sans même y penser. Les gens autour de vous voient vos talents, ils les ressentent. Ils vous le disent. Mais vous, vous ne les croyez pas. Vous ne les entendez pas. Vous ne les acceptez pas. Vous ne faites pas la connexion.

 

Oui, vous avez un truc en plus.

 

Un truc pour lequel vous êtes naturellement douée. Et malgré ce que vous avez l’air de penser, non, le reste du monde n’a pas ce talent que vous avez. Certains privilégiés si. Parce qu’ils en sont dotés. Mais une majorité ? Certainement pas.

Lire : n’ayez pas peur de ne pas plaire

Des fois, vous savez, comme moi, qu’il y a des choses que vous aimez particulièrement faire et qui sont appréciées par les autres. Pour moi, c’était le coaching. Je n’ai pas beaucoup de sujets de conversation car ce qui m’intéresse avant tout, c’est les gens. J’aime les écouter et parler d’eux. Je pourrais vous parler de vous pendant des heures. Même si nous ne nous connaissons que depuis quelques secondes. C’est d’ailleurs ce que je fais souvent, avec de parfaits inconnus, rencontrés virtuellement via chemins interposés, qui me proposent de temps en temps des rencontres autour d’un café.

J’aime aider les gens et les conseiller. Et je suis plutôt douée pour ça. Voilà d’où est venu le coaching ensoleillé.

Je ne me suis pas posé plus de questions, je me suis juste lancée. La sauce a pris, je me suis éclatée, j’ai beaucoup appris, rendu service et reçu plein de retours encourageants. Quelque-chose en moi me disait : « tu es sur la bonne voie, continue de l’explorer ». J’ai donc développé le coaching ensoleillé, continué à suivre et à aider autant de talents que je le pouvais.

 

Mais une chose pêchait.

 

Je ne savais pas expliquer mon coaching. Du moins pas clairement. Pas exactement. Si vous me demandiez avant-hier en quoi consiste mon coaching, je vous aurais répondu quelque-chose de vague et bancal que j’aurais longuement préparé en amont pour donner l’illusion que c’était parfaitement naturel. Mais rien n’aurait été spontané. À chaque fois que l’on m’a demandé mon coaching, j’hésitais, je bafouillais, ce n’était pas très clair. Fais-je de la stratégie ? Du développement personnel ? De la stratégie personnelle ? Du développement professionnel ? C’était flou dans ma tête et dans mes mots. Sur papier, mon coaching n’était pas aussi fluide que sur le terrain.

Lire : et si on se lançait ?

Quand on fait les choses de façon naturelle, on n’a pas besoin de les expliquer. Comme un peintre qui n’a pas envie d’expliquer son oeuvre. Parce que ça vient de l’intérieur de lui, et qu’il l’a déjà exprimé sous une autre forme. Autrement qu’avec des mots.

L’entrepreneur entreprend. Et quand il entreprend ses talents, les actions se mettent en place naturellement, sans concept, sans business plan. Les choses font sens, sans explication.

Demander à un entrepreneur ce qu’il fait est parfois aussi périlleux que demander à un artiste ce qu’il a crée.

Lorsque nous avons fondé Oh my Blog!, il nous a fallu plus d’un an et demi pour expliquer clairement ce que nous faisions. Nous n’avons réussi à l’exprimer qu’une fois que notre entreprise nous ressemblait vraiment. Tout est devenu limpide une fois que nous avions terminé de tâtonner et que nous avions accepté d’être vraiment nous-mêmes au sein de notre concept.

Pour Talented Girls, il m’aura fallu deux ans, dont un à apprendre à m’accepter telle que je suis, pour pouvoir comprendre clairement ce que je faisais dans mes coachings ensoleillés.

Je me suis débloquée moi-même. Le dernier cadenas a sauté. Comme quoi je suis vraiment la plus difficile de toutes mes clientes. Les choses prennent enfin sens dans ma tête comme si toutes mes étoiles étaient maintenant alignées et que la vraie aventure pouvait enfin commencer.

Je me suis débloquée car je me suis enfin acceptée dans ma totalité. Je me suis enfin acceptée comme une professionnelle, comme une femme, avec mon éternelle âme d’enfant et mon esprit de vieille dame philosophe. Je me suis acceptée avec mes défauts. Ma lenteur, mon introversion, ma timidité, mes lacunes, mes faiblesses, mes manques. Je me suis acceptée avec ce que j’ai et ce que je n’ai pas. Avec ce que je suis et ce que je ne suis pas. Et surtout, je me suis acceptée avec amour et respect.

 

Alors si vous aussi,

 

vous peinez à trouver les mots qui vous définissent. Si vous aussi, vous faites des choses que vous n’arrivez pas à expliquer. Si vous aussi, vous savez que vous avez un truc en plus sans pouvoir le déterminer. Si vous aussi, cela vous parait plus naturel de faire que de raconter ce que vous faites, il y a de grandes chances pour qu’il vous manque ce petit bout d’acceptation personnelle. Il y a des chances pour que vous ne soyez pas encore très à l’aise avec vous-mêmes et que vous ne vous sentiez pas encore assez libre pour pouvoir vous présenter telle quelle.

Mon conseil : continuez votre exploration intérieure et apprenez à accepter ce que vous êtes, ce que vous faîtes et la façon dont vous le faîtes. Apprenez à vous accepter entièrement, à accepter vos forces aussi bien que vos faiblesses. Et apprenez à vous aimer telles que vous êtes, c’est-à-dire un tout.

Vos talents sont déjà en action. On aura beau vous les montrer avec une sirène et un panneau lumineux, vous ne verrez rien, vous n’entendrez rien. Car votre esprit a encore du mal à reconnaître vos talents.

Et pour qu’il y parvienne, il faut faire sauter ce dernier cadenas. Celui qui est en vous. Et qui vous permettra de vous assumer pleinement. Avec vos faiblesses et vos talents.

 

Comment découvrir son talent Click To Tweet

Racontez-moi

Avez-vous du mal à définir vos atouts pro et perso ?

Cet article vous a plu ?

Vous n'avez encore rien vu !

80% de mes articles sont exclusivement dans ma newsletter !

coaching-ensoleillé-talented-girls2

You Might Also Like

19 Comments

  • Reply lp 5 décembre 2015 at 21 h 57 min

    Merci pour cet article! Il tombe à point nommé. J’étais ces derniers temps dans cette réflexion intérieure et il y fait écho tout particulièrement. Je me suis inscrite, justement, aujourd’hui à la formation en ligne organisée par Oh my Blog dans l’objectif, entre autres, de mieux avancer sur mon projet de blog et plus largement de vie. Mon quotidien est déjà très beau (un métier super où j’aide des personnes qui vivent une étape difficile dans leur vie ou apprennent à se connaître, un mari, un petit garçon adorables, des amis que j’adore, un cadre de vie plaisant) mais certaines de mes aspirations méritent que je m’y consacre davantage. Et parmi celles-ci, le développement de mon blog. Donc, encore merci pour ce texte que j’ai apprécié lire et qui me permet d’avancer dans ce cheminement-là. Au plaisir de te relire et de suivre cette formation qu’il me tarde de découvrir! 🙂

    • Reply Anouk_Talgirls 6 décembre 2015 at 12 h 43 min

      Wahou merci à toi pour ta confiance et bienvenue dans le Blogschool alors !

      A très vite !

      • Reply lp 6 décembre 2015 at 19 h 28 min

        Avec plaisir! 😉 A très bientôt! Et bonnes fêtes à venir, d’ici-là, à toute l’équipe de Blogschool!

  • Reply cindy 6 décembre 2015 at 0 h 46 min

    Comme toujours j’adore et cela me parle d’autant plus que je suis dans le doute en ce moment. Dois-je me former ou me lancer …j’ai peur du manque de crédibilité mais je constate que tu t’es lancée et que la clarté est venu par la suite.

    • Reply Anouk_Talgirls 6 décembre 2015 at 12 h 41 min

      Héhé merci beaucoup Cindy pour ta fidélité ! Oui lance-toi, les réponses ne viennent pas sur papier 😉
      Bon courage et bon envol !

  • Reply Maude 6 décembre 2015 at 12 h 34 min

    Wouuuuaaa mais comme tu m’as fait comprendre pourquoi je n’arrivais pas à bien expliquer ce que je veux proposer et le sujet de mon blog. Et pourquoi c’est plus facile avec certaines personnes (qui me connaissent mieux) que d’autres. Et pourquoi je me sens si merveilleusement bien quand mon interlocuteur semble avoir compris. M’avoir compris. C’est qu’il comprend un peu plus qui je suis !

    Moi non plus je n’ai pas encore tout à fait cerné mon (mes ? Oui pourquoi pas plusieurs ?) talents mais j’y travaille…

    Merci pour cet article !

    Maude

    • Reply Anouk_Talgirls 6 décembre 2015 at 12 h 40 min

      Bien sûre qu’on en a plusieurs ! Merci pour ton message Maude, je suis très contente d’avoir « débloqué » ça chez toi, c’est mission accomplie pour moi ! Merci de me lire et à bientôt !

  • Reply Céline Kaeser 6 décembre 2015 at 13 h 29 min

    Que dire? Je suis sans mot. Enfin non. En effet, j’ai de la peine à déterminer mes vrais talents. Souvent on fait les choses sans vraiment sans rendre compte, sans en avoir un sens profond de conscience. Pour nous c’est tellement naturel, qu’on ne le voit pas, on ne l’entend pas. Pas si simple de conscientiser tout cela et de le partager et ainsi amener notre contribution à ce monde qui en a bien besoin. Soyons le changement que l’on désire voir dans ce monde.
    Merci pour cet article!

  • Reply Manon Godard 6 décembre 2015 at 14 h 14 min

    Merci pour cet article qui invite à réfléchir sur ce dernier cadenas que l’on a en nous ! Pour ma part je m’améliore mais j’ai encore des difficultés à bien expliquer ce que je fais, beaucoup de personnes ne connaissent pas du tout mon domaine, et encore moins l’entrepreneuriat – hier j’ai eu du mal à faire comprendre que j’étais mon propre patron, cela semblait impensable pour la personne à qui je l’expliquais ! Mais je sens que j’ai gagné en assurance, que je m’accepte bien plus qu’il y a un mois, et que je ferai sauter ce satané cadenas ! 😉
    En tout cas je suis totalement d’accord avec toi, tu débloques les talents des autres, et je trouve que c’est un talent fabuleux car tu apportes beaucoup de bien autour de toi 🙂
    Bon dimanche Anouk !

  • Reply Marielle 8 décembre 2015 at 6 h 57 min

    Ahahahhahah Anouk…bon bah no comment hein!!! Y a encore du boulot 😉

  • Reply Anaeli 8 décembre 2015 at 11 h 58 min

    Comme toujours super inspirante, je suis vraiment contente d’être tombé sur toi et sur tes projets, c’est une petite lumière qui me rappelle régulièrement de me recentrer et avancer sur mes projets à moi et qui me rappelle qu’on est beaucoup à se chercher, à explorer, à douter, à se tromper, mais surtout à rêver et monter de belles choses 🙂

    • Reply Anouk_Talgirls 8 décembre 2015 at 12 h 04 min

      Oh merci Anaeli, je suis très touchée par tes mots ! Merci d’être une Talented Girl aussi fidèle !

  • Reply lesperanceauquotidien 15 décembre 2015 at 11 h 26 min

    Merci pour cet article ! Etant en recherche d’emploi je suis en pleine remise en question et lire ce genre d’article me remet sur les rails pour continuer à persévérer dans la recherche de mon talent tout en étant active et pas seulement en réfléchissant dans ma ptite tête comme je sais si bien faire 😀
    Alors encore merci et bravo pour ce que tu fais !

    • Reply Anouk_Talgirls 15 décembre 2015 at 11 h 30 min

      Merci à toi de rendre ce blog si vivant ! Bon courage (quel est ton prénom, je ne l’ai pas trouvé ?) !

      • Reply lesperanceauquotidien 15 décembre 2015 at 22 h 19 min

        Merci ! (J’avoue que je ne le mets nulle part mais je suis Joey ( du moins c’est un de mes surnoms ;)))

  • Reply Zévelyne 9 janvier 2016 at 21 h 15 min

    Bonsoir et merci pour cet article qui fait écho à ce que je vis. Je suis certaine qu’il y a un cadenas en moi mais je ne sais pas encore trop où il se trouve et je n’ai pas le code. Je suis donc rassurée de mettre cela en mots et de voir que je ne suis pas la seule.

  • Reply mélanie 1 décembre 2016 at 22 h 39 min

    J’avoue que le titre de l’article m’a tout de suite attirée… je m’attendais à une recette (à appliquer avec un peu de travail) et j’ai trouvé autre chose, mais très important : j’ai même mis la télé sur pause pour mieux me concentrer sur le texte 😉 je suis complètement dans ces réflexions-là, et depuis que j’ai découvert ton activité, je suis très intriguée et je me demande presque chaque jour : mais quel est mon talent ? Je viens du monde de la gestion, et se lancer sans que tout soit clair, c’est pas dans les conseils habituels… mais pourquoi pas ? Merci beaucoup beaucoup beaucoup en tout cas. Je suis certaine que tu es un soleil dans la vie de beaucoup de personnes. Je te souhaite une bonne continuation, tu dois avoir des ailes après cette révélation sur toi-même !

  • Reply Muriel 9 décembre 2016 at 22 h 50 min

    Bonsoir,
    Merci, pour cet article d une évidente lucidité une fois qu on l a dévoré ?.
    Merci, pour votre partage ensoleillé ?.
    Merci, d être vous tout simplement !
    Vous avez une nouvelle adepte …
    @ bientôt

    • Reply Anouk_Talgirls 10 décembre 2016 at 7 h 03 min

      Oooh merci beaucoup Muriel ! Et bienvenue alors !

    Laisser un commentaire

    Réinitialiser le mot de passe
    Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.