Inspire

Les gens ne pensent pas à vous

26 mars 2016

S’il y a bien une chose qui m’attriste quand j’écoute mes clientes m’avouer pourquoi elles n’osent pas se lancer, c’est cette réponse aberrante : à cause du jugement des gens.

Vous craignez le jugement des autres ? Cela vous empêche de vous lancer ? Rassurez-vous, les gens ne pensent pas à vous quand ils vous jugent.⎟ Talented Girls, conseils business et ondes positives pour les femmes entrepreneures ! www.talentedgirls.fr

C’est rigolo cette légende. Comme un secret bien gardé que j’entends souvent dans la bouche des personnes âgées : « S’il y a bien une chose dans ma vie que j’aurais aimé savoir plus tôt : les gens ne pensent pas à vous, en réalité. Non pas du tout. Le jour où je l’ai compris, ma vie est devenue paisible, sereine et bien plus jolie. »

Les gens ne pensent pas à vous. Ils ne pensent qu’à eux.

S’ils critiquent, se moquent, insultent, c’est parce qu’ils sont malheureux. Les gens heureux ne critiquent jamais. Croyez-moi, c’est un fait. On critique uniquement ceux que l’on jalouse en secret. On se moque de soi-même, pas de celui d’en face. Et bien souvent, on n’insulte que son reflet dans la glace.

Les gens ne pensent pas à vous. Ils ne pensent qu’à eux.

S’ils vous jugent, c’est parce qu’ils sont malheureux. Vous avez ce qu’ils n’ont pas, fait ce qu’ils n’ont pas fait. Vous avez eu le courage et l’audace qui, finalement, leur manquaient. S’ils vous traitent de fou, c’est parce qu’ils ont peur. Ils n’auraient jamais osé faire ce que vous avez achevé. Et s’ils vous disent irresponsable, c’est uniquement pour se rassurer, car ils n’ont pas été capables, eux, de se lancer.

Ils projettent leurs propres peurs, leurs propres manques sur vous. Uniquement pour se sentir meilleurs, se convaincre qu’ils n’ont pas fait d’erreur. Ils pensent uniquement à eux, votre bonheur, ils s’en foutent. Tant que ça ne gâche pas le leur, c’est tout ce qui leur importe.

Les gens ne pensent pas à vous. D’ailleurs, ils vous ont oublié, ce fameux jour, cette fameuse heure, où ils vous ont insulté. Ils avaient besoin d’exprimer une frustration, une sorte de rage intérieure, un manque profond. Pas de bol, cette fois-ci, c’est tombé sur vous, mais ça aurait pu être n’importe qui, lui, elle, eux, nous. Ça leur a fait du bien sur le coup, vous ça vous a anéanti. Ironique, vous ne trouvez pas ? La seule qui ait mal, c’est vous. Parce que vous avez pris à coeur des mots qui n’étaient pas pour vous.

Arrêtez d’avoir peur du regard des autres. Les autres ne pensent qu’à eux. Ils ne pensent pas à vous. Si vous êtes heureuse et qu’ils sont jaloux, c’est parce qu’ils pensent d’abord à eux avant votre bonheur à vous.

S’ils s’insurgent et vous blessent, sans aucune bonne raison, c’est parce que faire du mal, leur fait du bien, au fond. S’ils émettent une critique, ce n’est pas contre vous, c’est qu’ils disent à haute voix, ce qu’ils se reprochent tout bas. S’ils vous jugent, croyez-moi, cela ne vaut pas le peine, de vous mettre dans des états, ils se parlent à eux-mêmes.

Peu importe ce qu’ils disent, si ce n’est pas pour vous. Ce n’est pas eux qui vivront votre vie ni assumeront vos choix. Ne vous laissez pas torturer par des gens malheureux, qui expriment leur aigreur en s’en prenant aux autres. Ne soyez pas victimes, de ceux qui aiment juger, qui aiment se rassurer en détruisant vos rêves. Ne tombez pas dans le piège, du regard des autres, ils ne regardent que leur reflet, et vous rejettent la faute.

Les gens ne pensent pas à vous. Ils ne pensent qu’à eux. Ils attaquent à l’aveugle, pour se sentir puissants. Apprenez à déceler les remarques constructives, de ceux qui vous aiment vraiment et veulent vous aider. Ecoutez ceux qui pensent à vous en priorité, avant même de penser à leur propre intérêt. Et ignorez ceux qui veulent égoïstement jouir de vous voir échouer.

Les gens ne pensent pas à vous. Ils ne pensent qu’à eux. Faites ce que vous avez à faire. Et soyez heureux.

Les gens ne pensent pas à vous, quand ils vous jugent. Click To Tweet

Racontez-moi

Comment dépassez-vous le regard des autres ?

Cet article vous a plu ?

Vous n'avez encore rien vu !

80% de mes articles sont exclusivement dans ma newsletter !

coaching-ensoleillé-talented-girls2

You Might Also Like

19 Comments

  • Reply Caroline (Karolina Geraldes) 28 mars 2016 at 16 h 12 min

    Merci pour cet article Anouk !
    C’est exactement ce sur quoi je travaille en ce moment.
    Le livre des « 4 accords toltèques » parle de ce sujet justement.
    C’est fou ce que c’est libérateur de se dire que le problème ne vient pas de nous mais de la peur des autres.
    Mon mantra chaque matin en ce moment c’est « Qu’est ce que tu ferais si tu n’avais pas peur » c’est assez amusant de lever ses barrières et de se rendre compte que finalement nos blocages viennent uniquement des limites que l’on s’impose.
    Encore merci <3

  • Reply MarionD 30 mars 2016 at 12 h 52 min

    J’ai compris ça récemment aussi et c’est très libérateur! Je me sens nettement plus légère.

  • Reply Pénélope 31 mars 2016 at 15 h 12 min

    le jugement parle de celui qui l’émet ou autrement dit « c’est celui qui dit qui l’est » 😉
    Craindre le jugement, c’est aussi ne pas reconnaitre ma valeur unique et différente (je parle d’expérience).

  • Reply Claudia YogaPassion 26 avril 2016 at 21 h 18 min

    Coucou Anouk,

    Merci pour cet article que j’ai dévoré !

    Ca aide beaucoup de comprendre qu’une personne mal dans sa peau et dans sa vie peut parfois projeter ses propres peurs, angoisses et doutes sur nous. Une sorte d’effet miroir.

    Je recommande cette vidéo sur les haters et là on voit clairement ce qu’est une critique gratuite, voire même méchante : https://www.youtube.com/watch?v=IHsrUPjkk24&feature=youtu.be

    Il y a aussi une citation que j’aime bien :
    Sois tellement occupée à t’améliorer toi-même que cela ne te laisse pas de temps pour critiquer les autres

    Ces critiques « rageuses » et aigries sont à distinguer bien-sûr des critiques constructives dont tu parles aussi et qui nous aident à avancer et à nous améliorer encore !

    A très vite 🙂
    Claudia

  • Reply cindy 21 mai 2016 at 7 h 39 min

    Un petit commentaire pour montrer que je suis a jour dans les exercices.

    Alors Je n ai pas l impression de faire quoi que se soit contre le regard des autres.

    Il y a des jours où je m en fou et des jours où je suis plus vulnérable.

    J aime bien la phrase de Claudia. Être occupée à s’améliorer.

  • Reply Nadia 21 mai 2016 at 7 h 47 min

    Coucou Anouk,
    C’est vrai que j’etais du genre à rejouer la scène des centaines de fois en me demandant à chaque fois ce que j’aurais pu ou du répondre – un trait d’humour ou d’esprit pour ne pas montrer que ça me touchait- et j’ai dépensé bcp d’énergie pour ça. Et puis un jour, Je me suis tout simplement dit « arrête de vivre dans le passé !  » et juste le fait de ne plus ressasser (attention au début c’est pas si facile mais à force d’exercices ^^) On arrive à passer à autre chose très facilement. Je vais rajouter cette phrase au cas où sur le moment une critique négative m’atteint : « les gens ne pensent pas à vous quand ils vous jugent, Ils ne pense qu’à eux.  » ça ne sera que plus bénéfique. Merci Anouk

  • Reply Eau de Soi / Santé Essentielle 21 mai 2016 at 8 h 20 min

    Bonjour Anouk,
    Merci pour ce rappel tout en simplicité et en bon sens 😉
    Diane

    « La critique est aisée et l’art est difficile.
    C’est là ce qui produit ce peuple de censeurs,
    et ce qui rétrécit les talents des auteurs. »
    Philippe Mericault, dit Destouches

  • Reply Sophie H. 21 mai 2016 at 9 h 51 min

    Bonjour Anouk !

    Tout à fait d’accord avec toi ! Il m’aura toutefois fallu plusieurs années pour le comprendre…
    Je me souviens de la première représentation de mon premier spectacle : on avait travaillé comme des folles, on était stressées, puis folles de joie à la fin. Les spectateurs semblaient heureux, ils nous avait fait des retours sensibles qui m’ont fait chaud au coeur.
    On va au café avec quelques connaissances du « métier », et là, bim : un premier « professionnel » : « tu as fait toutes les erreurs d’une première mise en scène » (sans me dire quoi bien sûr). Le second : « Tu as un génie pour la mise en scène, mais comme comédienne il faut que tu arrêtes tout de suite, tu es nulle. »
    Ces deux phrases m’ont pulvérisée sur place et ont gâché la grande joie que je vivais. J’ai passé la nuit à en pleurer. Plusieurs jours pour m’en remettre.
    Aujourd’hui, je ne le vivrais plus du tout ainsi. À partir du moment où l’on agit, ce type de message venimeux (et surtout absolument non constructif) est presque inévitable, surtout dans un milieu de grande concurrence, et dans lequel les femmes sont encore mal « tolérées ».

  • Reply Sophie H. 21 mai 2016 at 9 h 55 min

    Détourner le regard de cette négativité, c’est la seule possibilité, la seule façon de continuer. Ce qui n’empêche pas de prêter une grande oreille aux retours constructifs (qui sont généralement le fait de personnes dés-intéressées)

  • Reply Angela 21 mai 2016 at 10 h 42 min

    Hello Anouk etc hères Talented Girls !

    Il est vrai que le jugement des autres fait parfois peur quand on considère ou non ces « autres » comme personnes influentes ou potentiellement influentes sur nous, nos choix, notre vie.
    J’ai un projet d’entreprise que je rumine en ce moment et la question du jugement est évidement inévitable car il faut que j’en parle pour qu’il voit le jour.
    J’ai confiance en mon idée, mon projet, mais sera t-il unanime ? Je pense que si l’idée m’est venue, c’est qu’elle répond à des questionnements, aux plusieurs constats que je me suis faite jusqu’à maintenant dans ma petite vie d’entrepreneuse (pour le moment^^).
    Pour moi il est légitime et répond à des attentes réelles, alors pourquoi ne marcherait-il pas ?
    Le jugement des autres peut être bénéfique ou complètement néfaste pour nous, alors j’essaye de faire attention à qui le prononce et dans quel but.
    Je pense que la distinction du pro et du perso est importante aussi, notamment si l’entourage ne connait pas le monde de l’entrepreneuriat.

    Pour dépasser le regard des autres je me repose sur ma confiance avant tout, sur des faits concrets, sur des éléments qui prouvent que j’ai raison d’espérer ou que mon cas s’est déjà réalisé avec succès.
    Je prête également attention à QUI j’en parle et détourne le sujet quand je sens que la critique n’est plus constructive. Les gens ont leur propre jugement, il n’est pas universel et heureusement !
    Il faut se recentrer sur soi-même et comme le dit bien Anouk, soyons heureux, vivons notre vie telle qu’on l’imagine avec ses moments forts et ses loupés 🙂 Je dirais même plus… et alors ?

  • Reply Mélanie 21 mai 2016 at 14 h 54 min

    Bonjour Anouk, bonjour les filles

    Encore une coïncidence car j’ai sur mon bureau un petit calendrier qui me donne chaque jour une pensée, phrase, citation… Ce matin je tourne sur la page du jour et je tombe sur : « Ce que vous pensez de vous-même est plus important que ce que les autres pensent de vous » (Sénèque). On est pile dans le thème de ton article que j’ai beaucoup aimé!

    J’apprends chaque jour à être plus indulgente envers moi-même, d’apprendre à ne pas m’auto-saboter comme tu dirais, à être fière de moi et à reconnaître mes progrès.
    Finalement, si l’on cherche une personne qui pourrait changer notre vie, il n’y a qu’à regarder dans le miroir!
    Le regard des autres ou les critiques ne doivent pas guider nos actions ou sentiments de façon démesurée. À nous de prendre juste ce qu’il faut et passer outre lorsque ce n’est pas constructif ou bienveillant. À force de pratique, je crois que cela peut réellement changer notre regard sur les autres et sur nous-mêmes.

    Merci pour cet article Anouk!

  • Reply fwedede 23 mai 2016 at 14 h 52 min

    Hello,
    Merci pour cet article.
    C’est vrai qu’avant je faisais énormément attention aux critiques et aux avis des gens, mais beaucoup moins maintenant.

    C’est une perte d’énergie, j’ai plus le temps pour ça. C’est vrai que ça fait toujours mal mais je me dit que cette personne est mal dans sa peau. J’ai plus de la peine pour elle.
    Et puis si les gens critiquent c’est qu’on fait quelque chose qu’ils aimeraient faire et quelque chose qui en vaut la peine.

  • Reply Isabelle 23 mai 2016 at 20 h 08 min

    Bonsoir Anouk,

    Merci pour cet article !
    Plus jeune je me laissais envahir par l’idée de devoir plaire à tout le monde, de laisser les gens prendre le « pouvoir » sur mes choix, sur ma vision de la vie, sur ma vie en règle générale. Mais depuis déjà quelques temps, j’ai changé cette mauvaise habitude, éloigné les gens négatifs de mon entourage. Le monde de l’entrepreneuriat est déjà suffisamment compliqué que pour prêter de l’attention aux gens qui ne vous prêtent que malveillance. Bien que ce ne soit pas toujours évident, il est primordial de savoir distinguer les gens aux remarques réellement constructives pour nous et/ou notre business, et de laisser sur le côté les autres, ceux qui finalement, se mettent eux-même sur le côté de part leur attitude.

  • Reply Fanette 25 mai 2016 at 10 h 57 min

    Coucou Anouk!
    Un petit message suite à l’exercice de coaching 🙂

    Alors ce que je fais pour dépasser le regard des autres?
    C’est vrai que pour le coup, ne pas m’inquièter de ce que pense les autres et quelque chose que je fais très facilement, tous le monde me dit autour de moi que j’ai de la chance d’avoir cette facilité naturelle.
    Sauf que , ce n’est jamais une facilité naturelle. Elle m’est venue très jeune oui car j’ai également été jugé très, très jeune, ansi que comparé aux autres et tout le tralala. Ce qui a été très dur en tant qu’enfant. Mais qui m’a du coup permit de comprendre très tôt d’apprendre à s’écouter, et à ne plus entendre les autres.
    Pour moi l’important c’est notre intuition. Les autres autour de nous ne sont pas dans notre vie, n’ont pas vécu notre passé et ne sont donc pas à même de savoir ce qui est bon ou non pour nous. Nous sommes les seuls à le savoir. C’est ce que je garde toujours en tête pour continuer d’avancer, et surtout, pour ne pas souffrir du regard des autres 🙂

    Cependant, je trouve également que c’est plus qu’important de savoir prendre du recul par rapport à soi même et d’ecouter ce que les autres ont à nous dire, c’est le meilleur moyen pour grandir et s’améliorer. Mais il faut toujours être conscient qu’il y a du bon et du mauvais dans ce que ces personnes vont nous dire, et il faut savoir faire le tri, c’est tout aussi important .

    Bonne journée les talented girls !

  • Reply Marie Le Coze 28 mai 2016 at 15 h 43 min

    Coucou Anouk, cet article est génial! J’avais déjà cette analyse par moi-même avec certaines personnes, mais je me fais encore avoir selon qui me fait une critique … donc à lire et à relire!! 😉

  • Reply LELODEYCÞ 18 septembre 2016 at 20 h 42 min

    à lire et relire pour s’en convaincre et avancer, sans plus avoir peur du regard, du jugement, de la critique de l’autre. Pas si facile…

  • Reply Melissandre 11 novembre 2016 at 14 h 49 min

    coucou Anouk ! Merci pour ton article ? Pour répondre à ta question, « et vous, comment dépassez-vous le regard des autres? ». Ba déjà, en me voyant à travers les yeux de mon Jules, il me fait relativiser, prendre du recul… Et puis aussi en listant ce que je suis fière d’avoir accompli alors que quelques mois auparavant je pensais que ça me serait impossible, et ça, ça fait un bien fou ! 🙂

  • Reply Marlène 16 décembre 2016 at 12 h 17 min

    Hello Talented Anouk !

    Suite à l’exercice du jour, me voici en train de rédiger mon tout premier commentaire sur ton site ♥
    Comment dépasser le regard des autres ? Et bien, à ma grande satisfaction, je crois que je n’ai pas vraiment à le dépasser car il y a peu de critiques à mon sujet autour de moi ou alors je les ai tellement dépassées qu’elles ne m’atteignent plus ou alors j’ai une part de naïveté haha.

    Quoique, une chose blessante dont je me souviens… c’est par exemple quand je fais les marchés et que les visiteurs passent sans même prêter attention au stand privilégiant les stands de babioles fabriquées en Chine… Ce n’est pas très agréable de croiser leur regard presque vide alors que le mien est sûrement en train de crier à l’aide haha. Pour éviter cette situation, j’ai tout simplement arrêté les marchés en 2016 préférant croire qu’ils ne sont pas du tout un lieu adapter à mes créations.

    Cela fait des années que je fuis les personnes négatives, bien-sûr, il m’arrive d’en rencontrer de temps en temps et parfois je me surprends à avoir des propos pas super joyeux moi aussi. Dans ce cas, je m’en rends compte (un mal-être s’empare de moi) et j’essaie d’abréger la discussion rapidement pour ne pas m’infliger une souffrance morale. Quand j’entends des gens critiquer d’autres personnes, soit j’essaie de ne pas en tenir compte, soit j’invite la personne à regarder les choses sous un autre angle. En général cela fonctionne !

    Merci pour cet article et belle journée à toi !

  • Reply Justine 16 janvier 2017 at 0 h 59 min

    Alors… comment je fais, moi, pour dépasser le regard des autres?
    En toute franchise, je n’y arrive pas encore tous les jours. Il faut apprendre à désapprendre ce qui est ancré dans sa tête depuis notre enfance.
    Je suis bien consciente que « Les gens ne pensent pas à vous. Ils ne pensent qu’à eux. » et merci Anouk pour ton article qui détaille cette idée; je travaille sur moi chaque jour pour clairement m’en foutre. Ca marche de mieux en mieux sur les critiques négatives, mais pas encore sur le reste: car dans le regard des autres, il n’y a pas que les jugements négatifs, il y a aussi les attentes et les espoirs qui peuvent aussi être un poids que l’on se met sur les épaules.

    En effet, le livre « Les 4 accords toltèques » est un bon accompagnement dans cette voie, j’ai envie de vous dire que la découverte de la Communication Non-Violente est aussi une très bonne approche dans ce chemin, moi ça m’apprend à être responsable de mes propres émotions et à aller chercher chez l’autre qu’est ce qu’il y a derrière sa critique de chacal : un sentiment et un besoin.

    Bye!

  • Laisser un commentaire

    Réinitialiser le mot de passe
    Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.