Je copie sur toi

arrêter d'être influencée par les ambitions des autres pour recentrer son business et gagner en sérénité⎟Talented Girls, conseils business et ondes positives pour les femmes entrepreneures !

Ce texte est extrait de ma newsletter ensoleillée du 27 mars 2017

Chères Talented Girls

 

J’espère que vous allez bien !

Pratiquez-vous l’écriture automatique ? Prenez une page blanche, un stylo et laissez-vous aller sur le papier. Videz-vous de ces pensées et ces questionnements qui vous encombrent, discutez avec vous-même. Un exercice que je pratique régulièrement et que j’ai commencé à faire avec mon coaching ensoleillé. Idéal pour trouver ses réponses et se sentir plus légère !

Récemment, lors de cet exercice, j’ai découvert combien j’étais influencée par les rêves des autres. J’ai tendance, par égo, à m’approprier les ambitions de mes voisins.

Untel gagne un CA à 6 chiffres ? Moi aussi je veux gagner un CA à 6 chiffres ! Unetelle fait du yoga tous les matins et a depuis des jambes de rêve ? Moi aussi je veux faire du yoga tous les matins et avoir des jambes de rêve !

Un réflexe qui s’intensifie avec le pouvoir des réseaux sociaux qui foisonnent d’images de succès, de (fausses) réussites éclair, de (moitié de) vies parfaites et idéales. Et surtout… de conseils en tout genre.

Comment gagner son premier million le mois prochain; comment avoir 10 000 fans facebook en 5 semaines etc etc.

Résultat, je me suis longtemps mise une pression pas possible, pensant qu’il me fallait à tout prix gagner un million, 10 000 fans Facebook et des jambes de rêve pour réussir.

Jusqu’au jour où j’ai compris que ces beaux rêves n’étaient pas du tout les miens. Que les conseils que l’on me donnait n’étaient pas du tout sur-mesure à mes besoins et mes valeurs.

Que ma définition de la réussite ne se comptait pas en fans Facebook ou en millions d’euros. Et que mes jambes étaient naturellement (très) musclées et que je ne pouvais rien faire d’autre que les aimer.

Si vous aussi, vous luttez contre ce réflexe, demandez-vous : “, as-tu vraiment besoin de ça pour être heureuse ?”, “Ne serais-tu pas en train de t’approprier les rêves et ambitions de quelqu’un d’autre ?”. “Et si tu étais en train de te détourner subtilement de ton vrai objectif ?”.

Prenez la première embranchure et revenez à votre route. Celle qui est sur-mesure à vos rêves.

Le chemin le plus rapide et efficace pour les réaliser, c’est le vôtre.

Image signée : Amelia Stanwix

Cet article vous a plu ?

Vous n'avez encore rien vu !

80% de mes articles sont exclusivement dans ma newsletter !

Share this post

Leave a Reply