Amélie de Mademoiselle Midinette nous raconte son histoire !

interview Amélie Brisset atelier couture mademoiselle midinette reims talented girls

Amélie fait partie des pépites que l’on rencontre par hasard sur notre chemin, pour notre plus grand bonheur. C’est grâce à Oh my Blog! que j’ai pu découvrir cette jeune femme pétillante et faire un événement dans son atelier de rêve. Lorsqu’elle m’a raconté son histoire, mon coeur n’a fait qu’un bond : il fallait que je vous la présente ! Qui n’a jamais rêvé d’avoir un atelier de princesse où donner vie à sa créativité ? D’autant plus quand c’est son chéri qui lui a donné l’idée ! Découvrez sans plus attendre son portrait inspirant que va vous donner envie de prendre le train pour Reims immédiatement ! Merci pour ce beau partage Amélie !

interview Amélie Brisset atelier couture mademoiselle midinette reims talented girls

Bonjour Amélie, parle-nous un peu de toi !

J’ai travaillé dès 18 ans dans le commerce, très vite autonome, un peu, par la force des choses…

Mon tout 1er poste : la parfumerie !

Un petit 25h, avec seulement mon bac en poche mais, surtout, avec une envie de bien faire les choses et un sens du service inné. J’ai tout de suite compris que j’aimais vendre, oui, mais que je trouvais ma plus grande satisfaction dans le conseil et l’accompagnement.

Mon parcours professionnel n’a cessé d’évoluer, passant d’un CDD 25h, en CDI, puis un contrat de 30h et pour finir en 39h en tant que responsable dans une grande enseigne de prêt-à-porter haut de gamme.

Bref, une expérience de 13 ans (je prends un coup de vieux là) qui m’a permis de développer plusieurs compétences, oui, mais dont j’avais, un peu, fait le tour je l’avoue !

Quand et pourquoi as-tu décidé de te lancer dans l’entrepreneuriat ? Comment furent tes débuts ?

La vente, c’est super, j’ai vraiment adoré relever les challenges et faire plaisir à mes clientes, mais je dois bien avouer que devenir Maman a littéralement changé ma vision des choses et surtout mes priorités !!

Travailler tous les samedis et les dimanches de Noël, n’avoir qu’un seul jour en famille, 6 ans dans la même enseigne et des perspectives d’évolutions réduites… Au bout de 13ans, j’avais fait le tour !

Nous avons eu notre 2ème petit boy et j’ai donc choisi de prendre un congé maternité pour réfléchir à ma reconversion professionnelle.

Bon, ce serait mentir que de dire que mon projet d’atelier de cours de couture a immédiatement été comme une évidence, une idée qui sommeillait en moi depuis des années… Bien sûr que non !!!

J’ai d’abord développé mon goût pour la couture, comme beaucoup de Mamans en congé mat’ : pour occuper mes journées de mère poule qui couve son petit !!

Et puis au fil de mes créations, et de tous les « wahou » de mes amies et de mon chéri, je me suis prise d’une frénésie de couture !! Je n’arrivais plus à m’arrêter et me suis mise à faire plein de cadeaux !!

Mes proches me disaient tous de vendre mes réalisations mais l’idée ne me correspondait pas vraiment.. Vendre, ça voulait dire produire en grande quantité, stocker etc… Bref, c’était loin d’être ce que je pouvais faire ou avais envie de faire!

Et un soir, en rentrant du travail, mon « mignon », oui c’est son petit surnom et on ne se moque pas, a eu, LA, bonne idée !!!!!

L’idée d’ouvrir un atelier de couture dans lequel je pourrais recevoir et apprendre à d’autres personnes à coudre !

Ce soir là, c’était magique !!! Il avait pensé à presque tout et même à un nom d’atelier. Bon il n’a pas été retenu mais c’était tellement génial !!!! Il est trop fort ce « Mignon » !!

J’ai adoré l’idée de pouvoir transmettre mon goût pour la couture et mettre le pied à l’étrier aux personnes qui n’osent pas se lancer seules ! Le projet est né comme ça et le timing était lancé ! J’avais une grande mission !

Nous avons, parlé, discuté, échangé nos idées et j’avoue que, très vite, tout a suivi !

Le concept, le lieu… Exactement comme on le voulait, un atelier féminin et unique, dans un esprit un peu privé, cocooning et chaleureux.

Mademoiselle Midinette était née !

interview Amélie Brisset atelier couture mademoiselle midinette reims talented girls

 Vis-tu actuellement de ton entreprise ?

Cela va faire 2 ans, cet hiver, que l’atelier est ouvert et non, je ne me verse pas encore de salaire. J’arrive à payer les charges presque chaque mois, (loyers, électricité, eau, internet etc) ce qui est déjà très bien mais j’avoue qu’il faut être bien entourée pour monter son entreprise !!

Tout n’est pas rose, et les charges sont nombreuses… Bizarrement, surtout lorsque vous rentrez de vacances et que le mois d’août est un mois difficile en terme d’activité !

Qu’est-ce qui est le plus difficile pour toi dans ce métier ? Comment arrives-tu à surmonter ces difficultés ?

Ce qui a été le plus compliqué pour moi, c’est forcément d’apprivoiser tout un vocabulaire d’abréviations administratives et fiscales complètement inconnues !

Comme si je savais ce que voulais dire BNC ou régime réel simplifié ou encore TVA contrôlée ?

Trouver le bon statut, EI et découvrir les plaisirs de nouveaux organismes comme l’URSSAF ou le RSI et la CIPAV !!?? Et avez-vous adhéré à l’AGA ? Mais oui… Euh je ne sais pas peut-être… Oh my God!!!! HELP!!

Lorsque vous arrivez pour faire vos démarches et que l’on vous demande tout ça, comme si c’était évident, on se sent un peu bête et limite pas crédible face à ces habitués ! Mais bon, je vous rassure, si j’y suis arrivée, alors pas de panique tout se passera bien pour vous !

Aujourd’hui, le plus difficile pour moi dans mon métier, reste tout de même le temps que je dois consacrer impérativement à ces démarches… Ne pas oublier de déclarer ma TVA sur le site des impôts tous les trimestres par exemple… Ou faire ma compta sur l’immense tableau excel. Je m’impose, ainsi, des jours précis et des plages horaires dans mon agenda pour m’y consacrer !

Il paraît qu’il faut 3 ans pour que tout cela devienne des automatismes, alors je reste motivée et confiante !

interview Amélie Brisset atelier couture mademoiselle midinette reims talented girls

Qu’est-ce que tu préfères dans ton métier ?

Le contact avec mes Midinettes, leur donner l’envie et les rendre addicts à la couture !!!

Travailler dans un univers que j’adore, gérer mon temps, chercher sans cesse des nouvelles idées pour renouveler mes ateliers. Ce côté créatif qui ne s’épuise jamais et puis pouvoir coudre quand j’en ai envie !

Comment parviens-tu à gérer ton temps entre ta famille/vie privée et vie professionnelle ? Des astuces à partager avec nos lectrices ?

Ouvrir Mademoiselle Midinette, c’était aussi pouvoir gérer ma vie de Maman, mais pas au détriment de mon travail. Pas toujours simple car j’ai bien conscience que pouvoir répondre aux besoins de mes clientes, c’est savoir m’adapter à leur emploi du temps !

Je propose donc des ateliers du lundi au vendredi de 10h à 17h. J’ouvre un samedi et un jeudi soir par mois en plus, pour les femmes qui travaillent toute la semaine.

Depuis cet hiver, l’atelier est ouvert tous les mercredis soirs de 18h30 à 21h30 pour des stages de couture prêt-à-porter.

Je suis également disponible pour les samedis EVJF, baby shower, goûters d’anniversaires enfants ou autres événements.

En novembre, par exemple, je travaillerai tous les samedis car j’ai eu plusieurs demandes différentes.

Je me rends disponible pour mon activité et ne refuse pas de travailler sous prétexte qu’aujourd’hui je peux choisir mon emploi du temps et privilégier mes weekends ! J’ai bien conscience que si vous ne répondez pas présente et ne vous rendez pas disponible, les gens ne reviendront pas !

Je ne me repose jamais sur mes acquis et même lorsque j’ai des grosses périodes et où l’atelier tourne bien, je ne dois jamais oublier qu’il ne faut rien relâcher !! C’est sûrement, ce qui prend le plus de temps !

Comment c’est une journée typique, pour toi ?

Je suis dans mon atelier tous les jours, même si je n’ai pas « d’apprenties couturières ». Cela me donne un rythme et une bonne dynamique.

Je ne suis pas faite pour travailler à la maison, j’aurais forcément envie de faire autre chose pour m’avancer dans mon travail de parfaite ménagère !

interview Amélie Brisset atelier couture mademoiselle midinette reims talented girls

Quelles sont les 3 ressources (sites, applis, livres) qui ont changé ta vie d’entrepreneure ?

Lorsque je me suis lancée dans ma grande aventure d’entrepreneur, j’ai pris des cours de couture en plus et j’ai suivi une formation online, que certaines connaissent sûrement déjà, « organiser un atelier créatif  » avec Sophie Chapman de Ma petite valisette. Sophie et sa collaboratrice Sandrine Franchet m’ont énormément boostée, elles m’ont confortée dans mon choix et m’ont rassurée… J’avais juste besoin d’un support supplémentaire pour me lancer et envie de partager également mes connaissances et mes envies avec d’autres futures femmes, qui comme moi, sa lançaient dans l’entreprenariat !

Je me suis offert leur livre : « le guide des entrepreneuses créatives » que je n’hésite pas à relire lorsque je perds un peu le fil ou même lorsque quelques doutes s’installent ! Ça me re-motive à chaque coup!

Quels conseils pourrais-tu donner à quelqu’un qui veut se lancer ?

Tout d’abord, ne pas douter ! Je crois que nous manquons trop souvent de confiance en nous, on a tendance à se sous-estimer et c’est bien dommage !

Essayer d’être soutenue par vos proches c’est très important et ne pas hésiter à partager ses questions ou ses doutes… Il faut savoir prendre le temps, ne pas se précipiter pour aller au bout du projet et faire les choses correctement.

Pour ma part, j’ai préféré ouvrir mon atelier avec 2 mois de retard lorsque j’ai estimé que tout était prêt ! Je ne voulais pas faire de l’approximatif car je suis persuadée que la 1ère impression est déterminante ! Alors, autant qu’elle soit bonne !

Faire les choses avec son cœur me semble être la clé des entreprises comme les nôtres.

Et créer des liens, je crois qu’Anouk et Marie ne le diront jamais assez, et c’est tellement vrai !!!

À Reims, il existe une association qui s’appelle : »créer au féminin » à laquelle j’ai adhéré. Elle organise régulièrement des événements ou formations avec lesquelles vous pouvez rencontrer et échanger avec d’autres femmes chefs d’entreprises.

Rapprochez vous de toutes ces asso et créez du lien dans votre ville, faites vous connaître et faites votre plus beau sourire, le bouche-à-oreille est notre meilleur ami !!

 

interview Amélie Brisset atelier couture mademoiselle midinette reims talented girls

 

Retrouvez les ateliers de couture Mademoiselle Midinette ici !
Merci beaucoup Amélie !

Ne ratez plus d'interview de Talented Girls

Recevez mes conseils + bons plans directement dans votre boîte mail !

4 Comments

  • 27 octobre 2015 at 7 h 33 min — Reply

    Un très joli atelier où on se sent si bien, et avec Mademoiselle Midinette, la couture is so easy 😉

  • 27 octobre 2015 at 9 h 15 min — Reply

    Yeah! Superbe portrait, très représentatif de la personnalité de notre Amélie préférée 😀

  • 27 octobre 2015 at 10 h 14 min — Reply

    Très joli portrait hyper dynamique , et très joli parcours !

    Belle découverte merci !

  • 5 novembre 2015 at 23 h 34 min — Reply

    Un joli portrait, merci pour la découverte Anouk et merci Amélie de partager avec nous ta passion et ton dynamisme !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.